mardi 25 septembre 2007

GRENELLE, atelier inter-groupe « déchets » : après l'espoir, la désillusion !

D'une première réunion de travail qui a eu lieu le 11 septembre était sorti un ensemble de propositions intéressantes et la synthèse du rapporteur était jugée encourageante et novatrice par la fédération France Nature Environnement (FNE) ! Malheureusement, la synthèse proposée à la discussion pour cette dernière réunion du 25 septembre est très décevante.

Pour Nathalie Villermet : « Les mesures retenues ne relèvent que du volontariat ! Les leviers fiscaux incitatifs ont disparu, ainsi que les mesures « contraignantes ». Beaucoup « d’incitations » sont proposées, mais aucun mode de financement de ces mesures n’est évoqué. Ces mesures ne sont que des incantations qui ne peuvent permettre de lancer de nouvelle dynamique ! »
Par exemple, le recyclage des déchets organiques, comme le précise la synthèse proposée par l’atelier « déchets » « doit bénéficier d’un soutien accru » ! Quelle conséquence concrète attendre de cette proposition ?

Pénélope Vincent-Sweet membre du directoire du réseau Déchets remarque : « Les rapporteurs du groupe Grenelle savent-ils que depuis 2006 un plan national du compostage domestique a été publié par le ministère de l'Environnement et du Développement Durable et que, malheureusement, rien n’a débouché depuis, faute de moyens? Le comité de pilotage de ce plan ne s’est JAMAIS réuni ! Et là, ce n’est qu’un exemple ! »

FNE fera fortement entendre sa voix cet après-midi avec l’ultime espoir de pouvoir inscrire dans ce Grenelle des mesures incitatives, de réelles RUPTURES, comme l'a demandé notre président de la république.

18 commentaires:

Syrius a dit…

Notre cher Président, en déplacement à New-York, est plus occupé par ses fonctions de VRP de AREVA que par les mesures concrètes pour l'environnement.
Il promeut le nucléaire à tous les peuples de la planète.
Alors, vous savez, sa préocuppation pour les déchets...

Melkou a dit…

Il est vrai que pour être concret, on pourrait proposer la décomposition accélérée de certains hommes "politiques". Mais bon, j'en voudrais pas pour faire mon compost !

Dominique Feuillas, écologue, a dit…

Les premières désillusions se pointent...
Auriez-vous attendu autre chose des machines communiquantes qui nous dirigent aujourd'hui ?...
Une sage attitude seraient de ne pas trop investir de temps et d'énergie dans ce piège qui commence à se refermer sur ceux qui y ont cru.

JLM a dit…

VOUS VOUS ATTENDIEZ A QUOI ?

LES GENS AU POUVOIR, DE QUELQUE BORD ILS SOIENT, SONT LA POUR DEFENDRE L'INTERET DE QUELQUES UNS
COPAINS ET COQUINS

JE L'AVAIS DIT DANS UN MESSAGE DES LE DEBUT
IL N'Y A HELAS RIEN A ATTENDRE DE CES GENS
JE SUIS POUR UN REFUS DE PARTICIPER A QUOIQUE CE SOIT
CAR PARTICIPER DEVIENDRA COMPLICITE

LAISSONS LES FAIRE LEURS MEFAITS
DEFENDONS NOS POSITIONS

LAISSONS LES BAVASSER ENTR'EUX
ET SURTOUT AVERTISSONS LES POPULATIONS QUE CE SONT EUX LES RESPONSABLES DE TOUT CE QUI ARRIVERA

J'AI TELLEMENT PARTICIPE A DES REUNIONS COLLOQUES CONGRES QUE JE DETECTE TOUT DE SUITE LEURS BASSES INTENTIONS
NOUS SOMMES HELAS DANS UN PAYS QUI POND DE MAGNIFIQUE REGLEMENTS ET LOIS
MALHEUREUSEMENT LES AUTORITES ET LES ELUS NE SAVENT MEME PAS RELIRE CE QU'ILS ONT ECRIT ET VOTE

ON NE SAIT PAS FAIRE RESPECTER CE QUI EST ACTUELLEMENT LA LOI, POURQUOI VOULEZ VOUS QUE POUR DE NOUVELLES LOIS? REGLEMENT ETC CE SOIT DIFFERENT

VOUS ETES? NOUS SOMMES TOMBES DANS UN PIEGE PARCEQUE VOUS, NOUS, SOMMES DE BONNE FOI

RETIREZ VOUS DE TOUT CA !!!!!

Anonyme a dit…

Ils y en a qui rêvent encore d'Ecologie !
Moi qui roullemnt en Vélo tous les jours je voit bien que tout ça est vain
On ne fera pas d'omelette sans casser des oeufs et seul la décroissance peut nous sauver et encore !
L'apocalypse ne sera pas nucléaire mais pollution globale et terminé l'humain vive la fourmi

thibo 56 a dit…

Que dire d'un grenelle qui ne fait que des propositions incitatives ci ce n'est que ces réunions ont permis, outre de recenser les idées en présence (c'est d'une ségolénitude frappante), de dédouaner un état face à une grave problèmatique .

où est la rupture dans l'immobilisme ???
Moulins à vent et brasseurs d'air : tels sont nos politiques qui confondent courage et verbiage démagogique.

Enfin c'est mon point de vue.

Barbidule, scientifique a dit…

Est-il possible d'avoir acces aux propositions ou aux compte-rendus de la reunion du 11 Septembre, puisque cela paraissait bien? Ainsi, nous pourrions les diffuser et demander, appuyer, exiger que cela avance. Rien ne sert de brasser de l'air, ou d'etre defaitiste, il faut se battre, encore et encore, avec des armes concretes, les faits, les chiffres, et tout l'amour que nous avons pour cette planete, malgres ces cretins qui ne pensent qu'au profit immédiat...

nemo a dit…

M. Sarkozy est vieux, c'est un homme d'un autre âge. Elu par des vieux. La situation lui échappe car ses valeurs sont anciennes. Il ne se rend pas bien compte. Sa politique archaïque : tout pour les lobbies, relancer la croissance, promotion solitaire du nucléaire au plan international...) va coûter atrocement cher à mes enfants. Le soi-disant "Grenelle" part pipé et ne débouchera sur rien.
Ridicule pour les révolutionnaires, mais aussi dangereux pour les révisionnistes. Ces derniers -les associations qui ont cru devoir s'y lancer- feraient bien dès à présent de définir -si possible en commun- la barrière au-delà de laquelle elles se retireront du jeu. Cr le compromis peut devenir, à mpartir d'un certain point, un sabordage de la cause et des acquis, on l'a vu avec M. Hulot.

Anonyme a dit…

La dictature c'est ferme ta gueule, la démocratie s'est cause toujours... Ne fermons pas nos gueules car l'hameçon est déjà dedans !!! merci au petit nicolas...

Anonyme a dit…

Faites tout péter au lieu de vous laisser balader!
Les capitalistes se servent de vous, luttez, dénoncez et ne participez pas à cette mascarade dont ne sortiront vainqueurs que les puissants...
Vive la décroissance équitable.
Chris

Anonyme a dit…

Sabine, juriste en droit de l'environnement

Heureuse de vous l'entendre dire !
Ce n'est pas pour rien que partout en France le contre Grenelle s'organise !

Nous avons affaire à une mascarade verte et non à des négociations. Toutes les décisions sont déjà prises.

Vous qui avez des juristes dans votre structure vous devriez savoir qu'il ne s'agit que d'une concertation et que nul n'est tenu de ce qu'il en ressortira.

A Strasbourg, Alsace Nature a été convié à participer au Collectif 67 pour un véritable Grenelle de l'environnement. Cela n'a pas suscité plus d'enthousiasme que ça.

Choisissez votre bord et n'hésitez pas à rejoindre ceux qui luttent pour un véritable changement. Vous en faites partie alors arrêtez de participer à cette farce !

Anonyme a dit…

Belle humanité!Il y a donc des gens très éduqués et bardés de diplômes, qui, en toute connaissance de cause, ont édulcoré un texte pour leur carrière de valets dorés des capitalistes...seule consolation : leurs enfants en crèveront aussi!

Anonyme a dit…

Arrêter de rêver, qu'attendez-vous d'un tel gouvernement.
Mais c'est parti pour 5 ans.

Anonyme a dit…

Et que dire des CET Centres d'Enfouissements Techniques qui ne respectent ni le paysages, ni la santé des résidents proches de ces CET, voir même polluer l'alimentation des nappes phréatiques. Réagissons le Grenelle de l'environnement est une opportunité de faire entendre nos voix.

Anonyme a dit…

NON il ne faut pas claquer la porte !
Tous les combats sur tous les fronts sont nécessaires, même lorsque c'est une mascarade : l'intérêt des mascarades est d'être médiatique, les journalistes en parlent, la télé, la radio, la presse en parlent, peu à peu... seule manière pour que nos concitoyens prennent consience de leur responsabilité lors des votes (et dans leur vie quotidienne, rêvons un peu !) Cela nous permettra de nous faire entendre, même si c'est pour dénoncer cette mascarade et exprimer nos désaccords. Mieux vaut se montrer combatifs DANS la mêlée que critiques en dehors : on ne sera pas entendu (ou encore moins), en dehors !
Courage, continuez, même sans illusions.
Nadège

Noelle a dit…

Nous comptons sur vous pour vous faire entendre au nom des tous les défenseurs de l'environnement ! Tant qu'il y a encore possibilité de discussion, il faut se battre pour l'avenir de notre planète.

http://association-terre.blogspot.com

E.C. a dit…

Momo de la vallée: C'est la moment de tenir bon. Qui a jamais cru que ce serait un parcours de santé? Il ne faut pas avoir honte d'être réformiste, mais réformiste dur. Où en est la proposition de réduire de 10 km/h la vitesse maxi autorisée sur route et autoroutes? Est-ce qu'elle est maintenant jugée irréaliste?

Impopulaire dans un premier temps, peut-être. Mais pas irréaliste. Car c'est une affaire de volonté politique. Mettons Sarkozy au pied mur:"Nicolas, t'es pas chiche". Et n'oublions pas que si les assoc. A.P.E. manoeuvrent bien, c'est-à-dire avec un consensus suffisant entre elles, un échec du "Grenelle de l'Environnement" serait son échec à lui. Et non pas le nôtre. Et accessoirement un échec de son farandoleur de Ministre de l'Environnement.

PATRICIA a dit…

TOUS LES COMBATS SONT DIFFICILES mais celui pour la survie des espèces est le seul qu'il ne faut absolument pas perdre ! Même des NANO avancées sont bonnes à prendre et comme dit Nadège, le Grenelle permet aussi de sensibiliser un maximum de personnes aux problèmes d'environnement et de proposer des solutions : 1 + 1 + 1 ... On va y arriver pour tous ces petits qui naissent aujourd'hui.
O.K ?